Ru Ru

Sergueï Karaganov

Sergueï Karaganov
Président honoraire du Conseil de politique étrangère et de défense (SVOP), doyen de la faculté d’économie et de politique mondiales du Haut Collège d’économie
Diplômé de la faculté d’économie de l’Université d’État de Moscou (MGU) en 1974, Sergueï Karaganov effectue ensuite un doctorat à l’Institut d’études sur les États-Unis et le Canada (ISKAN) de l’Académie des sciences d’URSS. Après un stage à la mission soviétique auprès de l’ONU, il soutient une thèse sur « Le Rôle et la place des firmes multinationales dans la politique étrangère des États-Unis », à la suite de quoi il rejoint l’ISKAN. En 1988, il fait partie des cofondateurs de l’Institut de l’Europe de l’Académie des sciences d’URSS, dont il sera plus tard nommé directeur adjoint. Sergueï Karaganov se spécialise alors dans les aspects économiques de la politique étrangère, les relations américano-soviétiques, la stratégie militaire des États-Unis, le contrôle des armements et la sécurité européenne. En 1989, il soutient une thèse de doctorat sur « Le rôle et la place de l’Europe de l’Ouest dans la stratégie des États-Unis vis-à-vis de l’URSS (1945-1988) ».

En 2006, il est nommé doyen de la faculté d’économie et de politique mondiales du Haut-Collège d’économie de Moscou (HSE).

Sergueï Karaganov est Président d'honneur du bureau du Conseil pour la politique extérieure et de défense de la Russie, et Président du conseil de rédaction du journal Rossiya v Global'noy Politike (La Russie dans la politique internationale).

Sergueï Karaganov est un expert reconnu en matière de politique étrangère et de défense de l’URSS/Russie, de relations entre la Russie et l’Occident, et sur les questions de politique, d’économie et de sécurité. Il enseigne dans diverses universités et instituts de recherche russes et étrangers.

Au milieu des années 1990, le New York Times l’avait cité parmi les 12 plus grands spécialistes de politique internationale. En 2005, il figurait dans la liste des 100 intellectuels les plus influents du monde publiée par les revues Foreign Policy (Etats-Unis) et The Prospect (Royaume-Uni).

Contributions de l’auteur pour l’Observatoire
Russie 2015
2014 : bilan provisoire d'une année charnière
1 Novembre 2015