Ru Ru

D) Régions

Jean Radvanyi Jean Radvanyi
1 Novembre 2019

La nouvelle « stratégie de développement territorial » russe. Entre volontarisme et utopie ?

Le 13 février 2019, le Premier ministre Dmitri Medvedev promulguait un document attendu de longue date : la « Stratégie de développement spatial (territorial) de la Fédération de Russie à l’horizon 2025 ». Ce texte fait partie d’un vaste ensemble de documents programmatiques, initié par le vote, en 2014, d’une loi fédérale « sur la stratégie de planification en Russie », censée couvrir les principaux axes de la politique russe à moyen terme. Ce document de cent quinze pages semble découler directement des grands plans de l’époque soviétique : soixante-huit d’entre elles sont consacrées à une liste détaillée des spécialisations qu’il serait utile de développer dans les quatre-vingt-cinq « sujets » (régions et républiques) de la Fédération. Pourtant, la plupart des experts en conviennent : étant donné l’immensité du territoire russe, l’ampleur de ses disparités, des différences démographiques et économiques, qui le caractérisent, il est absolument nécessaire que les autorités centrales établissent un cadre cohérent d’orientation dans lequel s’inscriraient à la fois les politiques publiques à tous les échelons (fédéral, régional et local) et les interventions des acteurs privés.

L’énoncé des objectifs de la Stratégie est large : « assurer un développement spatial équilibré et durable de la Russie, diminuer les disparités interrégionales dans le niveau et la qualité de vie des habitants, accélérer le rythme du développement économique et technologique, garantir la sécurité nationale ».

De la critique de la « Politique régionale »... 

La préparation de la Stratégie est lancée dès 2014 mais s’enlise dans une série de débats et péripéties (pour n’en citer qu’une, l’arrestation, en 2016, du ministre du Développement économique, Alexeï Oulioukaïev, qui était justement chargé d’en présenter le projet à la fin de cette même année...). La préparation du texte est relancée en janvier 2017 par un décret du président Poutine « Sur l’approbation des Fondements de la politique de l’État pour le développement régional de la Fédération de Russie ». Dans son Adresse au parlement en mars 2018, Vladimir Poutine insiste sur la nécessité de mettre en œuvre un vaste programme de développement spatial de la Russie et, au minimum, de doubler les dépenses qui lui seront consacrées dans les six prochaines années. Des projets commencent à circuler qui suscitent d’amples polémiques tant dans les administrations centrales concernées que parmi les experts... [À SUIVRE]  
Cet article est tiré de notre dernier Rapport annuel. Pour l'instant, cet article est disponible uniquement dans l'édition imprimée de notre rapport annuel. Il sera publié in extenso après la sortie du prochain volume.

Pour plus d'information sur notre rapport annuel, ou pour passer commande d'un exemplaire, rendez-vous ici.