Ru Ru

D) Régions

David Teurtrie David Teurtrie
1 Novembre 2019

Touva : une république russe à (ré)intégrer

La république de Touva est située au sud de la Sibérie, à la frontière de la Mongolie. On considère que Kyzyl, sa capitale, occupe le centre géographique de l’Asie, ce qui est synonyme de continentalité et d’isolement : montagneuse à 80 %, la république se trouve à la jonction de la chaîne de l’Altaï et des monts Saïan. À l’écart des grands axes de transport, de tradition pastorale (éleveurs nomades), les Touvains, peuple turcophone culturellement proche des Mongols (bouddhisme tibétain), ont longtemps vécu aux confins septentrionaux de la Chine. Mais en 1914, alors que la Mongolie voisine prend le chemin de l’indépendance, Touva est transformée en protectorat russe et devient ainsi le dernier territoire à rejoindre l’Empire de Russie. En 1921, la République populaire de Touva est associée à l’URSS ; elle n’y sera, toutefois, officiellement rattachée qu’en 1944. Au début des années 1990, Touva compte parmi les républiques qui revendiquent une forte autonomie vis-à-vis du Centre fédéral, revendication s’accompagnant de tensions interethniques dans un contexte socioéconomique dégradé. La situation se stabilise dans les années 2000 ; néanmoins, la république de Touva, qui n’est toujours pas reliée au Transsibérien, demeure très isolée et mal intégrée à la Fédération de Russie... [À SUIVRE]
Cet article est tiré de notre dernier Rapport annuel. Pour l'instant, cet article est disponible uniquement dans l'édition imprimée de notre rapport annuel. Il sera publié in extenso après la sortie du prochain volume.

Pour plus d'information sur notre rapport annuel, ou pour passer commande d'un exemplaire, rendez-vous ici.